Ykeva - Retour à l'accueil
 Accueil   Catamaran   Ecotourisme   Education   QUIZ 

Excursion à la demi-journée 
 A la rencontre des tortues
 A la rencontre des dauphins
 La Pelée et la Perle
Excursion à la journée 
 Montagne Pelée et dauphins
  Rocher du Diamant et tortues
Classe de mer lycée 
 Présentation générale
 Valise pédagogique
 Géosciences
 Education développement durable
Evénementiel 
 Tour des yoles 2016
 Semaine développement durable
 Ségolène Royal chez Ykéva
 UNESCO Martinique
 Stage pratique de géologie
 Fête de la Science
Découvrir notre géodiversité 
 La Martinique, une île archipel
 Sites géologiques remarquables
 Ouvrages sur notre géologie
Découvrir notre biodiversité 
 Ecosystèmes de Martinique
 Biodiversité de Martinique

La Martinique appartient à l'un des premiers points chauds mondiaux de la biodiversité

Un point chaud ou hotspot de biodiversité est une zone géographique contenant au moins 1500 espèces végétales endémiques
mais qui a déjà perdu au moins 70 % des espèces présentes dans leur état originel. La surface totale des points chauds
ne représente que 2,3 % de la surface de la Terre. A l’heure actuelle, 34 zones sont des points chauds.
Plus de 50 % des espèces végétales et 42 % des espèces de vertébrés terrestres vivent dans ces points chauds.

Le premier point chaud est représenté par les Andes tropicales du Venezuela au nord ouest de l'Argentine
Le deuxième correspond à la région de l'Amérique centrale du Mexique au Panama.
Les îles de la caraïbe héberge le troisième point chaud.

La position  de la Martinique dans ce classement diffère selon l'espace géographique auquel on la rattache.
Si on la rattache à l'ensemble français, elle occupe le 4ème rang du patrimoine mondial en termes de biodiversité.
Sur le territoire français, il y a 5 points chauds dont 4 en Outre-mer : bassin méditerranéen, Antilles, Polynésie, Nouvelle-Calédonie et océan Indien.
Si on la rattache à la Petite Caraïbe, elle occupe le 3ème rang.
Par contre, si on la rattache à la Grande Caraïbe, elle appartient bien au deuxième sinon au premier point chaud de la biodiversité.
La scission de la grande Caraïbe est totalement artificielle, les îles des Antilles et l'Amérique centrale possèdent des espèces végétales autochtones partagées, ces territoires ont une histoire géologique similaire et leur biodiversité a la même origine.
 La conquête de ces territoires s'est faite à partir des espèces animales et végétales issues des plaques nord américaine et sud américaine après une dérive continentale de plusieurs millions d'années ayant conduit à une spéciation par isolement géographique.

Cette région géographique constitue un véritable laboratoire d'évolution biologique en pleine nature.


Avec Ykéva, venez découvrir la biodiversité de Martinique:


 Accueil   C.G.V.   Conditions d'utilisation   Mentions Légales   Contact   Liens