Ykeva - Retour à l'accueil
 Accueil   Catamaran   Ecotourisme   Education   QUIZ 

Excursion à la demi-journée 
 A la rencontre des tortues
 A la rencontre des dauphins
Excursion à la journée 
 Montagne Pelée et dauphins
  Rocher du Diamant et tortues
Classe de mer cycle 3 
 Présentation générale
 Habiter les littoraux
 Peuplements des milieux
 Volcans gris et volcans rouges
Classe de mer lycée 
 Présentation générale
 Valise pédagogique
 Géosciences
 Education développement durable
 Quiz SW 20
Evénementiel 
 Tour des yoles 2016
 Semaine développement durable
 Ségolène Royal chez Ykéva
 UNESCO Martinique
 Stage pratique de géologie
 Fête de la Science
Découvrir notre géodiversité 
 La Martinique, une île archipel
 Sites géologiques remarquables
 Ouvrages sur notre géologie
 
 Urbanisation autour de la SARA classé site Seveso


LE RISQUE INDUSTRIEL:

Publié le 28/09/2009
De nombreuses régions françaises sont concernées par les risques industriels. Ces risques sont généralement regroupés dans des bassins où plusieurs établissements coexistent du fait de l'interdépendance de leurs activités. Cependant, certains sites industriels " à hauts risques " peuvent être implantés de manière isolée. Quelle que soit la situation, tous sont régis par les mêmes réglementations, mais les risques varient en fonction des produits utilisés ou fabriqués.

Qu'est-ce qu'un risque industriel ?

Un risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates graves pour le personnel, les populations avoisinantes, les biens et/ou l'environnement.

 Le risque industriel

Les générateurs de risques sont regroupés en deux familles :

- Les industries chimiques produisent des produits chimiques de base, des produits destinés à l'agroalimentaire (notamment les engrais), les produits pharmaceutiques et de consommation courante (eau de javel, etc.) ;
- Les industries pétrochimiques produisent l'ensemble des produits dérivés du pétrole (essences, goudrons, gaz de pétrole liquéfié).

Tous ces établissements sont des établissements fixes qui produisent, utilisent ou stockent des produits répertoriés dans une nomenclature spécifique.

Les conséquences d'un accident dans ces industries sont regroupées sous trois typologies d'effets :

- Les effets thermiques sont liés à une combustion d'un produit inflammable ou à une explosion ;
- Les effets mécaniques sont liés à une surpression, résultant d'une onde de choc (déflagration ou détonation), provoquée par une explosion. Celle-ci peut être issue d'un explosif, d'une réaction chimique violente, d'une combustion violente (combustion d'un gaz), d'une décompression brutale d'un gaz sous pression (explosion d'une bouteille d'air comprimé par exemple) ou de l'inflammation d'un nuage de poussières combustibles. Pour ces conséquences, les spécialistes calculent la surpression engendrée par l'explosion (par des équations mathématiques), afin de déterminer les effets associés (lésions aux tympans, poumons, etc.) ;
- Les effets toxiques résultent de l'inhalation d'une substance chimique toxique (chlore, ammoniac, phosgène, etc.), suite à une fuite sur une installation. Les effets découlant de cette inhalation peuvent être, par exemple, un œdème du poumon ou une atteinte au système nerveux.
Le risque industriel dans le monde et en France

Les exemples d'accidents industriels majeurs dans le monde sont nombreux, mais certains ont été plus marquants par leur ampleur, leur violence et leurs conséquences.

Les risques industriels en France sont liés à l'implantation des sites dits à hauts risques. On parle de sites classés Seveso seuil haut du fait de la réglementation spécifique les régissant.

 Accueil   C.G.V.   Conditions d'utilisation   Mentions Légales   Contact   Liens